Les tribulations d'Anaïs

Avec des vrais morceaux de moi dedans

11 mars 2009

Take a penny leave a penny

J’ai découvert un site sympa: 1000 awesome things (1000 "choses formidables").
C’est un site en anglais qui fait la liste des 1000 choses formidables (ça en jette moins que awesome things, surtout si on prononce awsome à la Barney), dont certaines sont très justes :

-          éclater le papier-bulle
-          quand au Monopoly quelqu’un tombe sur l’hôtel que vous venez juste de construire
-          enlever vos chaussures et vos chaussettes après une longue journée
-          peler une orange en une seule épluchure
-          l’odeur de la pluie sur un trottoir chaud
-          dire quelque chose juste avant que le commentateur sportif ne dise la même chose (marche aussi selon moi pour les répliques des films ou séries télé)
-          se souvenir dans quel film on a déjà vu cet acteur/actrice


D’autres sont assez drôles :
- la règle des 5 secondes, quand un aliment tombe sur le sol il est encore bon à manger s’il est ramassé dans les 5 secondes
- getting piggy-backed everywhere (ça c’est marrant pour l’expression “piggy-backed” qui veut dpiggy_backire porter quelqu’un sur son dos ou sur ses épaules, pig voulant dire cochon ça donne en traduction littérale un porté de cochon ou être porté en cochon, c’est pour rester dans la métaphore du saut de mouton ?!)
- piocher un Q et un U en même temps au scrabble

Mais surtout il y a un article sur le « take a penny leave a penny », concept que je trouve génial et dont je regrette profondément l’absence en France.

Le principe : c’est une petite boîte à côté de la caisse d’un supermarché, d’une épicerie, station-service…(rayez la mention inutile). Dans cette boîte on peut laisser quelques pièces de monnaies quand on en a trop (quand le vendeur nous rend 3 centimes de monnaies par exemple) et on peut également piocher dans cette boîte quand on veut payer en liquide mais qu’il nous manque juste quelques centimes. Je trouve ce principe de solidarité et de dépannage génial, de laisser quelques pièces en se disant que ça servira peut-être à quelqu’un et de pouvoir prendre quelques pièces quand il nous manque 5,10 ou 12 centimes (et il n’y a rien de plus rageant que ça ! sauf peut-être les quelques millimètres qui nous séparent du ticket au péage…).
Je suis pas sûre qu’en France ça marcherait, on a quand même une mentalité qui fait qu’on cherche tout le temps à profiter de la gratuité et à « gratter » autant qu’on peut.
Il y avait par exemple en Australie des barbecues libre d’accès, avec une petite urne où on laissait une pièce quand on l’utilisait. Pour certains barbecues on ne pouvait les allumer que si on n’avait mis la pièce mais pour d’autres non. Rien n’obligeait donc les gens à mettre une pièce et pourtant tout le monde le faisait ! Et les barbecues étaient impeccablement propres car les gens les nettoyaient avec soin après les avoir utilisés. Chose impensable en France car dès qu’il n’y a pas de contrôle…
Dans beaucoup de pays également, les MCDo et autres fast-foods donnent des gobelets vides aux gens qui peuvent ensuite aller les remplir de soda eux-mêmes. Les machines sont parfois loin de la surveillance des caissiers et pourtant on ne voit pas de gens venir remplir des bouteilles ou des gens de l’extérieur venir se servir alors qu’ils n’ont pas payé le verre.... Je sais pas pourquoi mais quelque chose me dit qu’on verrait ce genre de chose en France.
Bon il y a quand même quelques grugeurs ailleurs aussi, une scène de la cultissime série My name is Earl le montrait allant s’acheter des chewing-gums et Earl pour payer ne sortait rien de sa poche mais se contentait de vider la boîte Take a penny leave a penny sur le comptoir, il se permettait même de demander la monnaie à la vendeuse ;-)


Sinon je change de sujet, mais au boulot il y a une autre jeune recrue qui souffre du même problème que moi : elle n’aime pas le café et elle aussi en souffre beaucoup ;-) car ça fait « adulte » de boire du café.
Mais aujourd’hui était un grand jour car on a découvert que la machine à café au boulot faisait aussi des cappuccinos et qu’ils sont délicieux !
Nous aussi on va pouvoir se la péter à la machine à café en sirotant notre breuvage avec nonchalance et maturité.

Posté par yucata à 19:45 - Découvertes - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire