Les tribulations d'Anaïs

Avec des vrais morceaux de moi dedans

26 août 2014

Une étape argentine (ou presque)

Enfin un nouvel épisode!

Vers 19h45 nous voilà de retour chez Jesus, qui fidèle à lui-même se plie en quatre pour nous aider. Il nous arrête un taxi et nous lui disons au revoir ainsi qu'aux autres employés de l'agence qui machonnent de la coca devant la télé. Nous arrivons à la station de bus flambant neuve et moderne et embarquons dans le bus de nuit pour Tupiza. Alors que nous attendons le départ du bus, un chanteur entre dans le bus et pousse la chansonnette pour récolter un peu d'argent. Puis alors que nous partons il descend et un jeune homme prend sa place et se lance dans un discours sur l'artisanat bolivien. Il a du mal à capter l'attention des passagers au début mais se met à faire des quiz et à faire gagner des petits cadeaux artisanaux bien sûr alors les gens se prennent au jeu (et nous également). Il finit par distribuer à tous les passagers un pendentif puis un collier. Il passe ensuite dans les rangs pour récolter de l'argent ou ramasser les colliers. Nous décidons de payer pour le récompenser de l'ambiance qu'il a mise dans le bus et parce qu'on s'est bien amusé à ses blagues et à crier les réponses aux questions du petit quiz.

Puis l'ambiance se calme, les lumières s'éteignent et les gens essayent de dormir. Nous comprenons pourquoi les boliviens voyagent tous avec des couvertures, bien que le bus soit plein il fait froid! Vers 5h00 le bus s'arrête, des gens montent pour vendre des billets de bus pour Buenos Aires ou Mendoza. Nous ne savons pas trop s'il s'agit du terminus et si nous devons descendre. A un vendeur qui nous propose un billet pour Buenos d'Aires, nous lui indiquons que non nous n'en voulons pas car nous allons à Tupiza. Regard bizarre de sa part. Une passagère qui nous entend nous apprend que nous avons déjà passé Tupiza. Oups! Nous rigolons avec elle de cette mésaventure en ramassant nos affaires pour descendre. Elle nous dit que Tupiza est à 2 heures de route et qu'elle va nous aider à trouver un bus ou un taxi pour y retourner. Alors qu'elle nous emmène vers la station de bus, elle nous indique qu'en marchant quelques minutes dans cette direction (en pointant devant elle) nous arriverons en Argentine. Ah oui quand même, c'était pas prévu ça! Elle nous trouve finalement un micro-taxi, s'assure que le chauffeur charge correctement nos sacs et que nous soyons confortablement installées puis demande au chauffeur de prendre bien soin de nous. Nous la remercions de sa gentillesse après avoir toutes les 3 bien rigolé. Comme c'est un micro taxi nous devons attendre qu'il soit plein avant de partir. Des femmes se rendant au marché de Tupiza arrivent, le chauffeur charge leur cargaison sur le toit. Il y a toujours une place de libre et deux femmes qui désirent se rendre elles aussi au marché de Tupiza. Hop en ni une ni deux, le chauffeur pose des couvertures et une chaise en plastique entre son siège et le siège passager et le tour est joué.

Après 2 heures de route nous voilà enfin à Tupiza, une mésaventure qui nous aura donc coûté 4 heures et 4 euros mais surtout nous aura valu une bonne tranche de rigolade et la preuve s'il en fallait encore une de la gentillesse des boliviens toujours prêts à rendre service. Malgré notre courte nuit dans le bus et après avoir trouvé un hôtel, pas le temps de se reposer et nous nous baladons donc dans la ville à la recherche d'un petit-déjeuner. Nous trouvons notre bonheur dans un marché et nous retrouvons attablés à goûter des spécialités que nous ne connaissons pas.

0190034d63276e459265526e4edbb0a2e68e304ba6

Nous nous sentons comme la population locale. Puis nous nous rendons à l'agence avec laquelle nous allons passer 4 jours à visiter le salar. Nous payons ce séjour qui doit commencer le lendemain et nous renseignons sur 2 balades que nous avons vu dans le coin. La dame de l'agence nous indique que le mieux est d'y aller à vélo. Nous voilà donc équipées de vélo pour aller d'abord jusqu'à un tunnel qui promet de belles vues. A peine sorties de la ville un attroupement, la police est là et toutes les voitures sont arrêtées. Je m'approche des policiers et leur indique que nous voulons aller jusqu'au tunnel. Ils m'indiquent que la route est bloquée pendant une heure en raison d'une course de vélo mais que nous pouvons passer si nous roulons con calma (encore!) en gardant bien notre droite. Oui, monsieur! Nous pédalons donc gaiement sur une route déserte.  Nous remarquons quand même de nombreuses descentes qu'il va donc falloir remonter (la dame de l'agence nous avait pourtant dit que c'était une balade facile et relativement plate). Nous arrivons enfin au tunnel et nous nous arrêtons pour admirer la vue et voir passer la course. Ils arrivent enfin, il s'agit principalement de filles et d'une toute petite course. Une quinzaine de coureurs tout au plus, des étudiants, nous indique un policier qui sécurise la route.

DSC_0520 (2)La classe à Dallas Tupiza

DSC_0533

DSC_0542 (2)Le gros du peloton, petite course qu'on vous dit

DSC_0549 (2)

01bb50ebcbead11f9393bb78cc6b2f2170abd88c0e

Puis après une petite pause nous nous mettons en route pour le retour. Et là les choses se gatent, ça monte effectivement dur et nous avons le vent de face. Pour ne rien arranger des nuages de poussières nous arrivent en pleine figure. Une vraie galère, j'ai l'impression de manger des kilos de poussières. Mais encore et toujours le paysage est magnifique.

DSC_0551 (2)

DSC_0553 (2)

Nous décidons donc de renoncer à la deuxième balade pour aller voir le canyon et rendons nos vélos. Petite promenade dans la ville que nous terminons attablées à un marché local pour déguster des bons plats typiques (silpancho et sopa de mani) en regardant le match Real de Madrid/ Athletico comme je l'imagine pas mal de gens. Il est temps d'aller se coucher, cette ballade nous a épuisé et demain nous partons à la découverte du salar avec 2 belges. Nous ne savons rien d'autres d'eux pour l'instant juste leur nationalité et qu'ils seront donc avec nous dans la voiture.

Posté par yucata à 23:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Commentaires

    Top cet épisode! la suite, la suite!

    Posté par 100drine, 22 septembre 2014 à 19:21

Poster un commentaire