Les tribulations d'Anaïs

Avec des vrais morceaux de moi dedans

09 août 2014

Etape citadine

De bon matin nous prenons l'avion pour Sucre, nous sommes agréablement surprises par la compagnie aérienne qui nous sert un petit encas alors que le vol ne dure que 30 minutes. A l'aéroport de Sucre nous sommes abordées par une très jolie policière, nous remarquons à son écusson qu'elle fait partie de la police touristique (chargée d'aider les touristes pas de les arrêter hein!). Elle nous remet quelques brochures touristiques, s'assure que le taxi que nous prenons connait notre hôtel. Plutôt sympa comme accueil! L'hôtel est lui aussi très sympa, plein d'oeuvres d'art. Nous y déposons nos sacs avant de partir découvrir Sucre, c'est la première vraie ville que nous visitons (nous n'avons pas vraiment eu le temps d'apprécier Cochabamba).

DSC_0277

DSC_0283Après plusieurs jours en pantalons de rando, nous avons enfin l'occasion d'étrenner nos jeans

DSC_0281 (2)

DSC_0296

Il y a beaucoup de jeunes, une jolie place et un marché qui nous enchante (et des gens déguisés en zébres qui aident les gens à traverser). Nous en profitons pour déguster des clémentines, une tranche d'ananas et un jus de fruits frais.

DSC_0306

DSC_0307Le marché, notre endroit préféré. Une étape obligatoire dans toutes les villes et tous les villages que nous visitons

DSC_0312 (2)

DSC_0322

DSC_0324

DSC_0326Puis nous partons de l'autre côté de la ville afin d'avoir une jolie vue d'ensemble. Ca grimpe sévère mais la vue vaut bien cet effort. Nous arrivons sur une jolie place qui surplombe Sucre, et faisons une petite pause au milieu d'écoliers (dont certains jouent au pogs!).

DSC_0329

DSC_0339 (2)

DSC_0341

DSC_0346 (2)

DSC_0349

DSC_0355

DSC_0359 (2)

DSC_0373 (2)

Nous redescendons pour nous rendre au parc Simon Bolivar qui abrite une réplique à petite échelle de la tour Eiffel. En chemin nous ne résistons pas à l'envie de goûter des chocolats, et oui Sucre est réputée pour ça! Arrivées au parc, nous dégustons un jus d'orange frais (on ne s'en lasse pas des jus de fruits)

01e908a0a4d5fe4f9d69c97f1dcc69425feca150bb

01f7148bca5a11f451f751fcf55d2d05586d07698e

En rentrant un nouveau tour au marché pour faire quelques courses pour le repas du soir: tomates, avocat, pain bolivien, salade et fraises. On se sent vraiment bien à Sucre, demain nous y passerons quelques heures supplémentaires avant de prendre le bus pour Potosi.

DSC_0420 (2)

01c6136074e399da70afe1b52eb84ec7bfb1efe151L'auteur tient à préciser qu'aucun alcool ou autre substance n'a été consommé, juste un moment de franche rigolade

Sucre est aussi la première fois que nous nous retrouvons avec d'autres touristes, l'occasion de discuter un peu et d'obtenir quelques infos sur nos prochaines étapes. La plupart des touristes que nous rencontrerons voyagent pour 6 mois, 1 an voir 2. Et même si nous les envions, nous constatons aussi que certains sont blasés et n'ont pas comme nous cette envie de profiter à fond de chaque journée. Nous rencontrons une suèdoise qui termine son voyage d'un an et lorsque nous lui demandons son avis sur la Bolivie elle nous répond que c'est sympa et pas cher. C'est tout? Ce pays qui nous enchante depuis notre arrivée, dont nous n'aurons jamais assez de mots pour décrire sa beauté. Les longs voyages ne sont pas peut-être pas pour tout le monde, quel dommage d'avoir la chance de voyager pendant 1 an et de se lasser.

Posté par yucata à 14:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire